L’art numérique et les musées

lart-numerique-et-les-musees.jpg

A partir de 1960, l’art numérique s’est développé comme genre artistique utilisant les spécificités du langage numérique. Des changements radicaux  ont été constatés dans le domaine de l’expression et de mise en place des sociétés  qui sont notamment basées sur une interaction entre l’homme, le programme informatique et les résultats qui en découlent.

art-numerique.jpg

L’art numérique devient une matière incontournable dont les musées sont contraints d’en abuser dans la réalisation des expositions afin de conduire au mieux les collections et la conception de la médiation. Découvrez l’art numérique et son lien avec les musées d’aujourd’hui en intégrant la formation limart.

Quelle est aujourd’hui la place de l’art numérique dans les musées ?

Il s’agit surtout d’entretenir la bonne relation entre les visiteurs et les musées. L’art numérique fait intervenir, pour ce faire, les collections numérisées, les sites internet, des logiciels et des espaces virtuels en s’appuyant sur les bornes multimédia, les assistants numériques, les jeux, etc. Les missions des musées se sont évoluées parallèlement avec les avancées technologiques, de manière à ce que les visiteurs semblent inséparables aux pratiques de l’art numérique. La vulgarisation du PC a permis aux musées de concevoir et de commercialiser des supports multimédia tels que CD-Rom pour que les visiteurs puissent poursuivre chez eux leur découverte. Ainsi, l’art numérique permet la possibilité d’attirer plus de visiteurs et de fournir plus d’informations  sur les musées et les œuvres d’art qui y sont exposées.

Interaction est-elle appréciée par les visiteurs ?

A noter que les idées de collaboration et de participation associées à l’art numérique  semblent actuellement attirer prioritairement les visiteurs des musées.

musees.jpg

En effet, les sites web des musées sont d’abord une source d’informations pertinentes et préalables aux visites et arrangent les organisations des visiteurs car ils fournissent un nouveau moyen de présenter les objets d’art ainsi qu’une base de données répondant aux questionnements multiples des fans. A vrai dire, l’interaction de l’art numérique est appréciée par les visiteurs qui, de leur côté, gagnent du temps en sus des informations  dont ils ont besoin.